Une Chaire AXA pour l’évaluation des risques météorologiques

Joaquim Pinto est météorologue à l’Institut Technologique de Karlsruhe. Depuis le 1er décembre 2016, grâce au soutien du Fonds AXA pour la Recherche, il dirige une Chaire de Recherche sur les risques climatiques et météorologiques régionaux, notamment les risques de catastrophes naturelles. TOUS LES ARTICLES  |  Recherche et Prospective
9 janv. 2017

Les catastrophes naturelles ont fait de 2016 l’année la plus coûteuse depuis 4 ans. Si le nombre de victimes est plus faible qu’au cours des autres années (8700 victimes, année la moins meurtrière depuis 30 ans, après 2014), les coûts engendrés par ces catastrophes restent très élevés. Les tempêtes, inondations et tremblements de terre à travers le monde ont engendré un coût total de 175 milliards de dollars*.

L’objectif du Professeur Joaquim Pinto est de mieux comprendre les liens entre risques climatiques et phénomènes météorologiques extrêmes en Europe, notamment pour les inondations, tempêtes, vagues de froid et de chaleur. « Nous travaillons à la fois sur les processus physiques qui engendrent les évènements météorologiques extrêmes et sur les évolutions naturelles dans leur fréquence et leur intensité », déclare le Professeur Pinto.

Avec son équipe de l’Institut Technologique de Karlsruhe (KIT), Joaquim Pinto cherche à développer des méthodes d’analyse pour quantifier la fréquence et l’intensité des évènements climatiques extrêmes. Ces recherches vont de pair avec l’évaluation des risques de catastrophe pour mieux les anticiper, aujourd’hui et demain.

à lire aussi
Tout mettre en œuvre pour réduire les risques de catastrophes
découvrir

Depuis 2013, AXA est membre du groupe consultatif du secteur privé de l'UNISDR, à travers la présence de Philippe Derieux, Directeur Général Délégué d’AXA Global P&C. Il vise, au côté de plus de 140 entreprises du secteur privé, à développer des sociétés résilientes aux risques en collaborant avec le secteur public et les membres de la société civile.

Luc de Lignières, Directeur des risques P&C du Groupe AXA, est sponsor de cette Chaire. « La Chaire AXA sur les risques météorologiques va renforcer la coopération entre la recherche et le secteur de l’assurance et en particulier le partage de connaissances pour une meilleure compréhension des dangers associés aux risques météorologiques ».

Le soutien d’AXA à la Chaire du professeur Pinto s’élève à 1.8 millions d’euros, pour une durée de 13 ans.

A propos du Fonds AXA pour la Recherche

Le Fonds AXA pour la Recherche a été créé par le Groupe AXA en 2007, dans le but de soutenir des projets de recherche remarquables, voués à contribuer à la prévention des risques et à diffuser ces connaissances au plus grand nombre. En neuf ans d’existence, le Fonds AXA pour la Recherche a engagé plus de 149 millions d’euros pour financer 492 projets de recherche dans 33 pays et aider les chercheurs à mieux éclairer le débat public sur les questions climatiques, socio-économiques et sanitaires.

A l’heure actuelle, l’engagement d’AXA dans des institutions de recherche en Allemagne s’élève à 6.5 millions d’euros. Le Fonds AXA soutient également Adam Sobel qui étudie les liens entre le changement climatique et les évènements extrêmes et Kerry Sieh qui est porteur d’une chaire sur les risques naturels, pour établir un panorama des catastrophes naturelles en Asie du sud-est.

*Source : Munich Re