Pauline Llandric

Pauline LlandricPortfolio Manager, AXA IM

31 mars 2022

Métaverse : Tentative de définition et opportunités d’investissement

ouer en ligne dans des mondes virtuels, concevoir des modèles numériques pour des usines de traitement des eaux usagées, utiliser la réalité augmentée pour identifier d’éventuels problèmes… Le métaverse est réellement en train de transformer notre manière de vivre et de travailler.

IA et cyber-résilience

Read time:7 minutes

Contenu Original: AXA IM

La technologie occupe une part de plus en plus importante de notre vie quotidienne, des loisirs aux rapports sociaux, en passant par le travail à domicile, au bureau, dans les usines ou les entrepôts. Si le « web 1.0 » servait surtout à rendre accessible l’information et le « web 2.0 » à relier les gens grâce à la révolution qu’ont représentée les réseaux sociaux, par le biais du haut débit, on peut considérer que le métaverse constitue une sorte de « web 3.0 » qui nous connecte non plus seulement à d’autres personnes, mais également aux lieux et aux objets. Le métaverse nous permet d’interagir dans des espaces online partagés, en travaillant, en faisant nos courses ou en assistant à un concert en temps réel. Des expériences qui n’auraient jamais semblé possibles auparavant… 

Le métaverse est désormais une réalité tangible, dont la croissance conserve un rythme soutenu. Les chercheurs estiment que sa valeur pourrait atteindre 685 milliards de dollars en 2022 (contre 500 milliards en 2020), et que l’ensemble du secteur pourrait représenter presque 800 milliards de dollars à l’horizon 20241, soit un taux de croissance annuelle composé d’environ 13 %.

On peut considérer que le métaverse s’articule autour de quatre domaines principaux (le gaming, la socialisation, le travail et les technologies habilitantes), tous porteurs d’importantes opportunités d’investissement à long terme.

Le gaming

L’univers des jeux en ligne est sans doute le premier élément constitutif du métaverse, qui rassemble les développements les plus aboutis en termes d’expérience immersive à grande échelle et représente un marché en pleine croissance.

On estime par exemple que le nombre d’utilisateurs de casques à réalité augmentée (dans le monde du gaming, mais également dans certains cadres professionnels) va littéralement exploser entre 2021 (4 millions) et 2025 (42 millions)2.

Roblox est l’une des entreprises leaders du gaming dans le métaverse, avec presque 55 millions d’utilisateurs quotidiens en moyenne ; son chiffre d’affaires annuel a augmenté de 108 % en 2021, pour atteindre 1,9 milliard de dollars3. En plus de proposer des jeux en ligne et de donner la possibilité à ses utilisateurs de concevoir leurs propres jeux, Roblox a engagé des partenariats avec certaines grandes marques, comme Nike, chez qui les joueurs peuvent acheter vêtements et accessoires pour équiper leurs avatars4 . D’autres entreprises, comme le géant du luxe Gucci ou le constructeur automobile Hyundai, cherchent également à utiliser le métaverse pour renforcer leurs activités commerciales5.

Le métaverse offre des opportunités d’investissement non négligeables dans les entreprises concevant les logiciels qui font fonctionner ces mondes virtuels. Unity Software est une plateforme de création et d’exploitation de contenu interactif 3D en temps réel : l’an dernier, elle a été utilisée par plus de 200 000 jeux, et son chiffre d’affaires a augmenté de 44 % depuis 20206.

Elle a récemment acquis un certain nombre d’entreprises, parmi lesquelles Weta Digital, une société d’effets spéciaux que l’on retrouve derrière toute une série de blockbusters hollywoodiens, dont Avengers : End Game ou encore les trilogies Le Hobbit ou Le Seigneur des Anneaux. Unity semble posséder les outils nécessaires pour construire des expériences de plus en plus sophistiquées dans le métaverse, tout en progressant significativement dans d’autres secteurs que le gaming, comme l’ingénierie, le bâtiment ou l’aérospatial.

Créer de nouvelles expériences sociales

La socialisation, qui a de plus en plus souvent lieu online, constitue un autre pilier du métaverse. Il faut donc s’attendre à un développement important de ce secteur, puisque nous sommes à la recherche constante de nouvelles façons de nous connecter. Mark Zuckerberg, CEO de Meta Platforms (anciennement Facebook), a contribué significativement à l’expansion du métaverse : il a annoncé cette année entre 29 et 34 milliards de dollars de dépenses d’investissement (contre 19 milliards en 2021), notamment dans l’intelligence artificielle et le machine learning8. Meta Platforms va également consacrer 50 millions de dollars à un vaste programme de recherche, en partenariat avec plusieurs organisations, pour faire en sorte que le métaverse se développe de manière responsable9.

Snap est une autre entreprise bien positionnée pour bénéficier de l’expansion du métaverse, en répondant à la demande d’utilisateurs en quête de nouvelles expériences virtuelles. Avec une moyenne quotidienne de 319 millions d’utilisateurs actifs, l’entreprise estime que plus de 75 % des 13-34 ans utilisent le réseau social Snapchat aux USA, au Royaume-Uni, en Australie, en France et aux Pays-Bas9. Une utilisation qui va bien au-delà de la simple connexion amicale, puisque l’on peut également essayer des vêtements ou des produits cosmétiques grâce à la réalité augmentée avant de passer commande11

Des perspectives pour le futur monde du travail

Le métaverse offre également de nombreuses opportunités au monde professionnel : nous pouvons désormais collaborer et nous rencontrer de façon plus immersive, que ce soit au bureau ou par le biais de modèles hybrides, qui nous permettent de travailler à domicile tout en restant connecté online avec nos collaborateurs.

La réalité virtuelle promet en outre de grandes avancées dans le domaine de la santé. Le concepteur de dispositifs médicaux Penumbra, notamment, a mis au point un système de réalité virtuelle pour les patients atteints de pathologies neurologiques, leur permettant de suivre leur thérapie de façon complètement immersive grâce à l’enregistrement de leurs données et à des exercices de rééducation sur mesure12.

Dans le domaine de l’industrie, Autodesk est un fabricant de logiciels qui assiste les industries de manufacture ou d’ingénierie en créant des « digital twins » (jumeaux numériques), qui sont la version en 3D d’objets tangibles. Ces prototypes peuvent contribuer à rendre le processus de conception moins coûteux, plus efficace et plus sûr, tout en encourageant l’innovation.

L’immobilier est un autre secteur qui se tourne de plus en plus vers le métaverse. Matterport propose de numériser des espaces réels pour organiser des visites en 3D, afin que les agents immobiliers puissent fournir aux acquéreurs potentiel un aperçu complètement virtuel des biens qu’ils proposent. Selon Matterport, le prix de vente grimperait de 4 % à 9 % grâce à cette technologie, qui apporte en outre davantage d’efficacité et de confort lors de la transaction13. Le secteur de l’immobilier résidentiel étant assez peu concurrentiel, Matterport devrait largement bénéficier de la demande croissante, dans le métaverse, pour des versions numériques du monde réel.

Les technologies habilitantes donnent le ton

En toile de fond, on retrouve systématiquement les technologies habilitantes – semi-conducteurs, infrastructures de réseaux et technologies permettant aux applications de fonctionner, mais aussi entreprises de paiement numérique et de cybersécurité. Toutes ces technologies vont être cruciales pour maintenir le rythme de développement du métaverse, notamment en termes de fiabilité, de latence (vitesse de circulation des données) et de bande passante.

Le fabricant de semi-conducteurs Nvidia semble bien positionné pour devenir un acteur de taille dans cette branche au cours des prochaines années. Sa plateforme Omniverse, qui permet la simulation et la conception en 3D, pourrait bien constituer la future pierre angulaire du métaverse. Meta Platforms, entre autres, fait reposer son « supercomputer » d’intelligence artificielle sur les systèmes conçus par Nvidia, dont la vocation est notamment de générer en temps réel des traductions permettant à des utilisateurs venus du monde entier de se comprendre, dans le cadre d’un projet de recherche ou d’un simple jeu vidéo14

Des potentialités d’investissement à long terme

Comme toujours lorsqu’il s’agit de croissance à long terme, il y aura probablement des vainqueurs et des perdants dans le métaverse, à mesure que l’investissement s’intensifiera dans ce monde parallèle. C’est probablement la sélection des titres qui, en la matière, fera toute la différence.

Il ne fait aucun doute que le métaverse va continuer à influencer notre vie quotidienne de différentes manières, dont certaines défient l’imagination. Qu’il s’agisse de rapports sociaux, de gaming, de méthodes de travail ou de procédés industriels, ou d’autre chose encore qu’il reste à inventer, le métaverse va rassembler les individus de façon inédite. Nous ne faisons aujourd’hui qu’effleurer tout son potentiel, car nous sommes à l’aube d’une tendance de fond, qui évolue rapidement et concerne un large éventail d’entreprises mondiales représentant autant d’opportunités d’investissement.

Sources

[1] Source: Bloomberg Intelligence
[2] Source: IDC, Credit Suisse
[3] Roblox - Roblox Reports Fourth Quarter and Full Year 2021 Financial Results
[4] Nike teams up with Roblox to create a virtual world called Nikeland (cnbc.com)
[5] Inside Gucci and Roblox’s new virtual world | Vogue Business / Hyundai Motor vitalizes future mobility in Roblox Metaverse Space, Hyundai Mobility Adventure
[6] Unity Technologies - Unity Announces Fourth Quarter and Full Year 2021 Financial Results
[7] Filmography | Weta Digital (wetafx.co.nz)
[8] Meta - Facebook Reports Third Quarter 2021 Results (fb.com)
[9] Building the Metaverse Responsibly | Meta (fb.com)
[10] Snap Inc. - Investor Relations
[11] Snap Inc. Announces New Augmented Reality Tools and Camera Experiences for Snapchatters, Creators, and Businesses | Business Wire
[12] About Us - REAL System
[13] 3D Camera and Virtual Tour Platform - Matterport
[14] Meta Collaborates with NVIDIA on AI Research Supercomputer | NVIDIA Blog

Disclaimer

This document is for informational purposes only and does not constitute investment research or financial analysis relating to transactions in financial instruments as per MIF Directive (2014/65/EU), nor does it constitute on the part of AXA Investment Managers or its affiliated companies an offer to buy or sell any investments, products or services, and should not be considered as solicitation or investment, legal or tax advice, a recommendation for an investment strategy or a personalized recommendation to buy or sell securities.

Due to its simplification, this document is partial and opinions, estimates and forecasts herein are subjective and subject to change without notice. There is no guarantee forecasts made will come to pass. Data, figures, declarations, analysis, predictions and other information in this document is provided based on our state of knowledge at the time of creation of this document. Whilst every care is taken, no representation or warranty (including liability towards third parties), express or implied, is made as to the accuracy, reliability or completeness of the information contained herein. Reliance upon information in this material is at the sole discretion of the recipient. This material does not contain sufficient information to support an investment decision.

Issued in the UK by AXA Investment Managers UK Limited, which is authorised and regulated by the Financial Conduct Authority in the UK. Registered in England and Wales No: 01431068. Registered Office: 22 Bishopsgate London EC2N 4BQ
In other jurisdictions, this document is issued by AXA Investment Managers SA’s affiliates in those countries.

Intelligence artificielle : IA responsable et croissance à long terme

Intelligence artificielle : IA responsable et croissance à long terme

En savoir plus
IA : plus de puissance, mais aussi plus de responsabilité

IA : plus de puissance, mais aussi plus de responsabilité

En savoir plus
Can the insurance industry afford to ignore computable contracts?

Can the insurance industry afford to ignore computable contracts?

En savoir plus
Distribution d'assurance : Pourquoi l'avenir est phygital

Distribution d'assurance : Pourquoi l'avenir est phygital

En savoir plus