Protéger la classe moyenne indienne : AXA s’associe à Airtel Payments Bank

AXA étend sa présence en Inde à travers un partenariat avec la banque de paiement tout juste lancée par Airtel, le plus grand opérateur téléphonique indien. L’objectif ? Apporter une protection à 20 millions de personnes. TOUTES LES ACTUALITÉS  |  Finance & Stratégie
6 févr. 2017

Un an après avoir annoncé une initiative globale pour mieux protéger les futures classes moyennes des pays émergents, le Groupe AXA poursuit son développement dans ce domaine en Inde grâce à un partenariat avec Airtel Payments Bank, la banque mobile du premier opérateur téléphonique indien, Airtel. Il s’agit de proposer des services d’assurance spécifiquement pensés pour ce segment de clientèle, encore très largement sous-équipé, avec pour objectif d’assurer 20 millions de personnes d’ici la fin de la première année.

Tout juste autorisées sous l’égide du Premier Ministre Narendra Modi, les banques de paiement contribuent au pari d’une Inde « 100% digitale », en proposant aux populations non bancarisées des services financiers (paiements, épargne, assurance, transferts d’argent) entièrement sur téléphone portable. Un réel bond en avant pour le seul pays au monde où Uber accepte les paiements en argent liquide, et où les billets de banque représentent 95% des transactions, mais où un téléphone vendu sur deux est un smartphone.

à lire aussi
Un engagement pour la protection des classes moyennes émergentes
découvrir

Le partenariat entre AXA et Airtel Payments Bank propose aux nouveaux clients de la banque une assurance accident offerte par Airtel Payments Bank à hauteur de 100 000 roupies (l’équivalent de 1 300 euros). Cette offre permet à ces clients d’accéder, très souvent pour la première fois, à une solution de protection formelle, premier rempart contre un retour à la précarité. Dans un pays où moins de 10% des habitants ont accès à l’assurance, 40 millions de personnes retombent chaque année sous le seuil de pauvreté à cause d’accidents de santé.

Le programme s’appuie sur l’expertise produit et les capacités opérationnelles de MicroEnsure , un spécialiste des solutions d’assurance pour les clients émergents en Afrique et en Asie dont AXA est l’actionnaire principal.

Garance Wattez-Richard
AXA Emerging Customers

Pour parvenir à protéger les classes moyennes émergentes, qui dans leur immense majorité n’ont jamais eu accès à l’assurance, nous devons réinventer notre approche. Cela passe par des produits très simples, avec peu ou pas de conditions et d’exclusions, et par un parcours client rendu très facile par le mobile. Ce partenariat avec Airtel Payments Bank est une belle illustration du potentiel de la révolution digitale qui nous autorise de repousser les barrières de l’assurabilité en protégeant des millions de gens inaccessibles il y a de ça quelques années… à peine !

La banque de paiement d’Airtel a été la première à se lancer sur le marché, d’abord en novembre dernier au Rajasthan, puis dans l’ensemble de l’Inde mi-janvier. Elle a connu une croissance très rapide, bénéficiant de la démonétisation par le gouvernement indien des coupures de 500 et 1000 roupies (environ 8 et 16 euros respectivement) dans un souci de lutte contre la corruption. Les moyens de paiement digitaux se généralisent depuis à grande vitesse dans le pays, gagnant même les petits commerçants qui constituent le cœur de l’économie indienne.

Avec déjà plus d'1 million de clients en moins de deux mois, l’offre d’assurance d’Airtel Payments Bank et Bharti-AXA nous laisse croire en un réel succès pour ce premier produit et les autres qui le suivront, afin d’accompagner les futures classes moyennes dans leur transition socioéconomique et de les protéger du risque d’une rechute dans la pauvreté.

Mots-clés: Finance & Stratégie