Retour au calendrier
Événement
Troisième session du Comité consultatif des parties prenantes d'AXA
11
avril 2016
Heure de début : 09:00 CEST
Heure de fin : 12 avril 2016 18:00 CEST

Les discussions ont porté principalement sur la stratégie 2020 du Groupe et le positionnement de la marque AXA. Les membres du Comité ont également abordé la stratégie de santé du groupe, ainsi que les effets du vieillissement des populations et les activités du groupe AXA pour renforcer le rôle des femmes dans le secteur des assurances.

Participants

Membres du panel : Steve Davis, Nicholas Eberstadt, Christine Farnish, Yolanda Kakabadse et Erwann Michel-Kerjan ont participé à la session de deux jours. Heng Chee Chan, Andrew Kuper et Betty Mwangi n’étaient pas présents et se sont excusés auprès du Comité. Henri de Castries, Président Directeur-Général d’AXA, Denis Duverne, Directeur Général Délégué et Thomas Buberl, Directeur- Général Adjoint étaient également présents, ainsi que Christian Thimann, Directeur de la Stratégie, de la Responsabilité d’Entreprise et des Affaires Publiques, Alice Steenland, Directrice de la Responsabilité d'Entreprise du Groupe et Simon Clow, en charge des relations avec les parties prenantes. Cette session était la dernière avant que Henri de Castries ne quitte ses fonctions en septembre. A la fin de la session, le Comité a remercié Henri de Castries de son leadership sur les principaux enjeux sociaux et environnementaux. Pour la première fois, Thomas Buberl a participé à toutes les discussions du Comité ; le 1er septembre, Thomas Buberl succède à Henri de Castries au poste de Directeur Général d’AXA. Denis Duverne quittera aussi ses fonctions en septembre ; il restera néanmoins membre du Comité dans ses nouvelles fonctions de Président non-exécutif du Conseil d’Administration.

Points de discussions

  • Stratégie de marque – Le Groupe a présenté aux membres du Comité les grandes lignes de son positionnement de marque. Ce positionnement s’inscrit dans la logique de la stratégie et de la mission du Groupe. Pendant les deux dernières années, la valeur de la marque AXA a augmenté de façon significative ; étant donné l’importance croissante de l’Internet, le Comité a reconnu que le Groupe a besoin d’un positionnement fort et authentique. Pendant la discussion, les membres du Comité ont abordé l’importance de « responsabiliser » les clients et l’éventuelle mise au point de nouveaux services de prévention de risque pour fidéliser davantage les clients.
  • Femmes dans l’assurance – le Groupe a présenté au Comité sa stratégie pour promouvoir le rôle des femmes dans le secteur de l'assurance. Aujourd'hui, les femmes représentent 52% des collaborateurs du Groupe, mais seulement 38% de ses clients. Le Comité a reconnu que les femmes représentent une opportunité exceptionnelle de croissance, ainsi qu’une responsabilité sociale pour le Groupe. Investir dans les femmes peut aussi favoriser le développement social et économique. Les membres du Comité ont aussi rappelé qu’en tant que clients, les femmes étaient statistiquement plus sensibles aux risques, mais que, finalement, elles avaient les mêmes besoins que les hommes : la réactivité, la simplicité et la mobilité digitale.
  • Longévité et évolutions démographiques – Nicholas Eberstadt a fait un exposé aux membres du Comité sur les perspectives mondiales de longévité et de santé. Il a souligné les progrès extraordinaires enregistrés ces dernières années dans la santé et la durée de vie des pays de l’OCDE. Il a dit que les avancées ont été également accomplies dans les pays en voie de développement, mais que beaucoup de ces pays doivent faire face aux effets du vieillissement de la population avec un revenu national relativement modeste. Pendant leurs discussions, les membres du Comité ont aussi reconnu l’importance de ce sujet pour AXA et ont abordé l’éventuel rôle des nouvelles technologies dans la réduction des frais de santé.
  • Stratégie de santé – AXA a présenté au Comité sa stratégie de santé. Celle-ci est fondée sur quatre pilliers : l’assurance, la coordination des soins, la protection à long-terme, et la prévention et bien-être. Le Comité a reconnu l’importance de la prévention et de responsabiliser les clients à gérer leur propre santé. Les membres du Comité ont aussi abordé le problème de l’obésité dans certains pays, et ont suggéré au Groupe de travailler plus étroitement avec d’autres secteurs pour développer conjointement des services viables de prévention. Pendant les discussions, AXA a soumis au Comité une proposition de se désengager de l’industrie du tabac ; le Comité s’est réjoui de cette proposition, et a reconnu que ce désengagement servirait à renforcer la stratégie de santé du Groupe.
  • Conclusions – A la demande de Thomas Buberl, les membres du Comité se réuniront pour une conférence exceptionnelle au mois de mai pour discuter de la présentation de la stratégie 2020 qui aura lieu le 21 juin lors de la Journée Investisseurs AXA. Cette conférence exceptionnelle souligne l’importance du Comité dans le positionnement du Groupe vis-à-vis des questions stratégiques. La prochaine session officielle du Comité est programmée pour mi-novembre.

Comme d’habitude, le Comité a aussi abordé les éventuels thèmes de discussion lors des prochaines sessions. Plusieurs thèmes ont été proposés, y compris : la micro-assurance, le changement climatique après la COP21, les innovations en matière de santé, la protection des données, l’évolution des réglementations du secteur, l’engagement avec le secteur public et la prochaine Conférence Habitat III à Quito.