Un nouvel écrin pour La Joconde

A l’occasion du 500e anniversaire de la mort de Léonard de Vinci, le musée du Louvre a réalisé d’importants travaux de rénovation dans la salle des États, où est exposée La Joconde. Une opération réalisée avec le soutien d’AXA, qui est également mécène de la rétrospective consacrée au maître italien. TOUTES LES ACTUALITÉS  |  Engagement
7 oct. 2019

La Joconde, œuvre phare du musée du Louvre

Chaque année, La Joconde attire près de huit millions de visiteurs dans la salle des États, la plus fréquentée du musée du Louvre. D’une audace formelle sans précédent, ce tableau réalisé par Léonard de Vinci l’a suivi en France à la fin de sa vie, avant de passer dans les collections de François Ier et de ses successeurs. Selon l’hypothèse la plus répandue, il s’agirait d’un portrait de Lisa Gherardini, épouse de Francesco del Giocondo, un marchand d’étoffe et homme politique florentin. Si beaucoup d’encre a coulé à son sujet, ce tableau conserve une aura de mystère qui ne cesse de fasciner, génération après génération, les foules de visiteurs venues admirer le sourire de Mona Lisa. Son succès est tel que la salle des États ne désemplit pas ! Pour améliorer l’expérience du public et les conditions de conservation de La Joconde, le musée du Louvre a donc décidé de la rénover.

La rénovation de la salle des États

Entre février et octobre 2019, la salle des États a fait l’objet d’importants travaux de remise en état avec le soutien d’AXA. L’ensemble des œuvres ont été décrochées, à l’exception du très volumineux tableau de Véronèse Les Noces de Cana, pour permettre de poncer et de repeindre l’intégralité des murs. Une nouvelle vitrine sécurisée et climatisée a également été installée pour La Joconde, une œuvre extrêmement fragile qui n’est déplacée dans le musée qu’à de très rares occasions. Durant une partie des travaux, elle a ainsi été exposée dans la Galerie Médicis, un espace suffisamment vaste pour accueillir des dizaines de milliers de visiteurs chaque jour. Le confort du public a lui aussi été repensé avec la mise en place d’un système de gestion des flux optimisé pour la salle des États, dont la réouverture en octobre 2019 permet de découvrir le nouvel écrin de La Joconde ainsi qu’un accrochage inédit des œuvres vénitiennes.

Léonard de Vinci, à l’honneur au Louvre

Dans le cadre de ce partenariat, AXA est également mécène de l’exposition Léonard de Vinci. Organisée à l’occasion du 500e anniversaire du décès de l’artiste à Amboise, cette rétrospective d’envergure internationale rassemble un corpus d’œuvres uniques autour des tableaux et dessins conservés au musée du Louvre, parmi lesquels La Joconde. Clou de l’exposition, cette œuvre ne sera cependant pas présentée dans l’espace d’exposition temporaire en raison de sa trop grande fragilité. Les 600 000 visiteurs attendus achèveront donc leur parcours dans la salle des États tout juste réaménagée. Partenaire du musée du Louvre depuis 2003, AXA renouvelle également son engagement en faveur de la préservation et de la transmission du patrimoine culturel avec cette double opération de mécénat. Comme le souligne Céline Soubranne, Directrice de la Responsabilité d'Entreprise du Groupe AXA : « Cette action s’inscrit parfaitement dans la stratégie philanthropique du Groupe qui contribue ainsi à la préservation et au rayonnement mondial du patrimoine national. Deux dimensions très affinitaires avec notre métier d’assureur engagé et nos racines de Groupe français au rayonnement international ».

En savoir plus

Mots-clés: Engagement