Rencontre avec Fleur, expert data

Fleur Lecarpentier pilote une équipe de six data scientists au sein du département transformation de la ligne de métier assurance dommages. Elle s'étonne encore de l’incroyable champ des possibles qu’offrent les nouvelles technologies.  TOUTES LES ACTUALITÉS  |  Travailler chez AXA
26 avr. 2017

« Une belle révélation » : c’est ainsi que Fleur Lecarpentier qualifie la formation « Data Science for AXA » dont elle a bénéficié en janvier 2015. Pourtant, les données n’étaient pas une découverte pour elle… Après une formation d’ingénieur en informatique et mathématiques appliquées, elle rejoint AXA en 2001, au sein de Direct Assurance. D’abord en charge du développement informatique de progiciels, elle évolue peu à peu vers l’analyse de données. Au service CRM d’AXA France, elle mène des analyses statistiques pour mieux comprendre les besoins des clients. En 2011, elle rejoint l’actuariat automobile et monte en compétences sur « le cœur du réacteur de l’assurance » : la tarification du risque.

Pourtant, raconte Fleur, « cette formation en data science m’a ouvert les yeux. J’ai découvert l’incroyable champ des possibles qu’offrent les nouvelles technologies. Avec une opportunité très concrète et rapide d’améliorer drastiquement notre manière de travailler, notre niveau de technicité et nos résultats, au service des clients ». Dans la foulée, elle propose la création d’une cellule d’accélération par la data science pour les actuaires de la direction technique assurance dommages.

Aujourd’hui, Fleur pilote une équipe de six data scientists au sein du département transformation de la ligne de métier assurance dommages. Leur rôle : « Exploiter concrètement nos savoir-faire techniques (métier et gestion des données) pour contribuer à résoudre des problèmes clés pour les entités. Notre orientation business est très forte. Notre moteur principal doit être la création de valeur, dans tous les sujets que nous traitons. Et cette valeur créée sera exponentielle selon notre capacité à fédérer les communautés de partage. »

Ce que Fleur apprécie particulièrement dans son nouveau travail, c’est la capacité à répondre aux nouvelles attentes des clients. « C’est un de nos moteurs principaux. La data science nous permet de créer des solutions qui ont vraiment du sens pour nos clients, et c’est une source de satisfaction mutuelle très forte. » Fleur évoque aussi la culture du partage inscrite dans les gènes de la data science : « Elle s’est d’abord développée auprès des équipes informatiques, des “geeks”, pour qui il est impensable de développer dans son coin un code non générique ou un programme qui ne puisse pas évoluer. C’est fondamentalement une culture collaborative et “open source”, qui doit infuser désormais à travers tout le Groupe, au service de notre valeur One AXA. Et à mon sens, elle sera au cœur de la réussite de notre transformation. »

Découvrez plus d’histoires de collaborateurs AXA

Mots-clés: Travailler chez AXA