Protéger, c'est aussi préserver et transmettre notre héritage culturel

Grâce au mécénat d'AXA, l'État acquiert pour le Musée du Louvre la Vue d'Avignon, depuis la rive droite du Rhône près de Villeneuve par Claude-Joseph Vernet. Un chef-d'oeuvre de la peinture française du XVIIIe siècle qui n'avait pas été montré en France depuis deux cents ans. TOUTES LES ACTUALITÉS  |  Engagement
13 nov. 2015

AXA, une philanthropie en action

Henri de Castries
Président-directeur général d'AXA

Nous sommes très fiers de contribuer de nouveau à la préservation et la transmission de notre héritage culturel avec l'acquisition de ce chef-d'oeuvre, dont les visiteurs du Louvre pourront profiter. Cet engagement du Groupe AXA dans le mécénat artistique, intimement lié à notre démarche de responsabilité d'entreprise, rejoint l'activité d'AXA Art, qui apporte son expertise aux musées, collectionneurs privés et institutionnels, afin de protéger et valoriser leurs oeuvres d'art.

Cette opération porte à plus de 56 millions d'euros la contribution du Groupe AXA et de ses filiales à des opérations de sauvegarde du patrimoine culturel français au cours des onze dernières années.

En savoir plus sur les trésors nationaux et oeuvres d'intérêt patrimonial majeur acquises grâce au mécénat d'AXA

Un émouvant portrait de la ville d'Avignon

Vue d'Avignon, depuis la rive droite du Rhône près de Villeneuve est un chef-d'oeuvre de la peinture du XVIIIe siècle et marque un jalon essentiel dans l'histoire du paysage en France. Peint alors que l'artiste sillonnait le pays afin d'exécuter, pour le roi Louis XV, la série des "Ports de France", le tableau, conservé depuis plus de deux cents ans en Angleterre, allie l'exactitude topographique et la précision dans la description des activités humaines à un extraordinaire sens poétique et à une virtuosité toute moderne dans le rendu des effets atmosphériques et lumineux.

La composition déploie, de façon panoramique, la ligne d'horizon de la cité des Papes où se détachent ses principaux monuments : le Palais des Papes, le Petit Palais, la cathédrale des Doms, l'église Saint-Pierre, les remparts, la porte médiévale, le fameux pont et ses arches brisées, etc. Mais le sujet est avant tout dans l'alliance du ciel et de l'eau, dans les jeux d'ombre et de lumière sur la pierre doré du Palais des Papes, dans le contraste entre le pittoresque et le sublime, entre l'éternité tranquille de monuments séculaires et les activités des hommes des Lumières.