AXA remporte le premier Prix pour son analyse des risques climatiques au sein de ses investissements

Le 28 octobre, AXA a reçu le premier Prix du « Meilleur reporting climatique des investisseurs » organisé par le Ministère français de l’Environnement. Cette récompense confirme la pertinence de ses initiatives en matière de finance climatique. TOUTES LES ACTUALITÉS  |  Risques et Recherche
28 oct. 2016

La COP21 a désigné les investisseurs comme les acteurs principaux du projet d’alignement des flux financiers avec un futur « bas-carbone ». C’est dans ce contexte que la France a choisi d’y consacrer un article (l’article 173) au sein de la nouvelle loi de « Transition Energétique ».

à lire aussi
Réchauffement climatique: le scepticisme n'est plus de mise, il faut agir
découvrir

En 2015, AXA avait déjà pris d’ambitieux engagements en la matière, tels que le désinvestissement des actifs liés au charbon et la mesure de l’intensité carbone de ses investissements. Néanmoins, l’article 173 élève le débat vers une démarche plus complexe en demandant aux investisseurs d’initier une analyse approfondie des risques liés au carbone.

Cette analyse inclut le reporting de l’intégration des considérations liées à la durabilité et au climat dans l’analyse de nos investissements, elle s’intéresse aussi à la manière dont nous pouvons être exposés au risque carbone, mais également à la conduite de stress-tests du risque carbone sur nos actifs, et enfin, à la façon dont nous mesurons la contribution de nos investissements aux scenarii de transition énergétique.

Afin de tester nos réponses à ces questions en amont de l’échéance légale de l’article 173, fixée à la fin de l’année, nous avons décidé de nous porter candidats, en collaboration avec AXA IM, au « Prix international du meilleur reporting climatique des investisseurs » organisé par le Ministère français de l’Environnement et conçu afin d’encourager les reportings innovants. Notre candidature a reçu le premier Prix. Le jury international a particulièrement apprécié l’analyse des risques menée par AXA ainsi que la cohérence générale de sa candidature.

à lire aussi
Vers une stratégie d'investissement "à faible émission de carbone"
découvrir

Cette récompense est cohérente avec notre co-présidence de la FSB Task Force on Climate-related Disclosures (TCFD), qui vise à promouvoir, parmi les pays du G20, une transparence accrue au sujet des risques climatiques.

La TCFD et le « Prix international du meilleur reporting climatique des investisseurs » incarnent tous deux la même démarche visant à encourager la construction d’une économie internationale plus verte, inclusive et durable.

En savoir plus

Mots-clés: Risques et Recherche