Amélie Oudéa-Castera

Comment devenir l’assureur de référence des femmes ?

Cette semaine je suis à Deauville pour défendre un sujet qui me tient à cœur : la protection et le soutien des femmes via l’assurance, partout dans le monde. Le Women’s Forum 2016 me donne l’occasion d’évoquer la stratégie d’AXA sur ce segment de clientèle trop longtemps négligé, mais sur lequel l’assurance a un rôle essentiel à jouer.
30 nov. 2016

L’année dernière, AXA a publié l’étude She for Shield: Assurer les femmes pour mieux protéger l’ensemble de la société, conduite conjointement avec l’IFC-World Bank et Accenture dans 10 pays émergents*. Cette étude révèle le potentiel du marché de l’assurance des femmes : estimé à 770 milliards de dollars en 2013, il devrait doubler d’ici 2030 pour atteindre 1450 à 1700 milliards de dollars ; la tendance est encore plus forte dans les pays émergents: il pourrait être multiplié par 9, passant de 100 à 900 milliards de dollars.

à lire aussi
Pourquoi les assureurs devraient investir dans les femmes ?
découvrir

Dans les économies émergentes, les femmes gagnent en pouvoir d’achat et sont de plus en plus nombreuses à avoir accès à l’éducation et aux postes à responsabilité. Malgré des besoins croissants, elles ne sont pas suffisamment protégées ; leur déficit de protection s’explique par des produits inadaptés ou la méconnaissance des solutions existantes.

Il s’avère que le déficit de protection des femmes est aussi une réalité observable dans les pays matures. En France, seulement 39% des femmes ont souscrit à des produits d’épargne, contre 45% des hommes. Les femmes sont peu équipées en couverture invalidité, dépendance ou santé : au Royaume Uni, seulement 9% des femmes bénéficient d’une assurance médicale privée, contre 14% des hommes.

Pourtant, les femmes sont une force économique incontournable. Entrepreneuses ou « cheffes » de famille, elles prennent de plus en plus de décisions financières au sein du foyer. Elles sont prêtes à investir jusqu’à 90% de leur revenu disponible dans la protection de leur foyer (les besoins globaux de protection de leurs conjoint et enfants, l’éducation, la santé, l’épargne), contre 40% pour les hommes . Dans le monde, un tiers des entreprises appartient à des femmes, et dans les pays émergents, le revenu moyen des femmes augmente de 8,1% par an contre 5,8% pour les hommes .

Malgré ce fort potentiel de croissance, nous n’avons pas suffisamment considéré les femmes comme un segment de clientèle stratégique, nécessitant une approche particulière. Au cours des derniers mois, nous avons posé les bases de notre stratégie sur ce segment : devenir un partenaire de choix pour les femmes, partout dans le monde. Cette stratégie repose sur 3 axes complémentaires.

Mieux protéger nos clientes, partout dans le monde

Nous avons pour mission de faire tout notre possible pour mieux protéger les femmes, en adaptant leurs garanties ou en leur proposant des produits innovants, spécifiquement développés pour elles. AXA Mexico a lancé une nouvelle offre, « Mujer Unica Inversion », un produit d’épargne et de prévoyance destiné aux femmes entre 35 et 55 ans exposées au risque de cancer. Au Nigéria, AXA propose des produits de protection santé aux femmes n’ayant pas les moyens de choisir une assurance traditionnelle.

Soutenir les femmes au travail

Le deuxième axe de notre stratégie concerne le soutien des femmes au travail. Nous devons faire en sorte que toutes les femmes soient bien armées pour l’exercice d’une activité professionnelle et puissent accéder à l’indépendance financière.
En cas de grossesse ou de maladie d’un enfant, l’adaptation de certaines garanties permet de protéger les femmes dirigeantes d’entreprise contre l’interruption d’activité.

La mise en place d’actions ciblées d’accompagnement, de sensibilisation et de conseil avec nos réseaux de distribution donne un cadre aux préoccupations quotidiennes des femmes, et permet de favoriser un meilleur équipement structurel : préparation à la retraite, anticipation des problèmes de dépendance, éducation financière…

Favoriser l’écosystème entrepreneurial autour des femmes

L’accès des femmes entrepreneures au financement est un point clé de notre stratégie. Les inégalités d’accès aux financements pénalisent les femmes, et sont le premier frein au développement et à la généralisation de l’entreprenariat au féminin.

à lire aussi
Célébrer et soutenir les femmes entrepreneures
découvrir

Nous avons conclu il y a quelques mois un partenariat avec Global Invest Her, une plateforme internationale dédiée dont l’ambition est de favoriser l’accès au capital des femmes entrepreneures. En France, le partenariat avec la fondation Entreprendre vise à encourager les femmes à entreprendre à tous âges.

Je suis fière de porter cette stratégie à l’échelle globale. Si les besoins de protection des femmes ne sont évidemment pas les mêmes dans les 65 pays où AXA est présent, partout des progrès restent à faire pour réduire les inégalités de protection, et aider les femmes à vivre mieux, en étant à la fois plus sereines et mieux soutenues.

*Brésil, Chine, Colombie, Inde, Indonésie, Mexique, Maroc, Nigéria, Thaïlande et Turquie
**Ernst and Young, “High Achievers: Recognizing the Power of Women to Spur Business and Economic Growth,” - 2013
Mots-clés: Finance & Stratégie