Vikas Chhariya Partenariats Digitaux

Des partenariats stratégiques pour soutenir l’innovation et la croissance

Il y a deux ans, l'équipe Digital Partnerships a été créée avec l’objectif de développer notre collaboration avec des acteurs stratégiques. La clé du succès ? Accompagner la disruption et gagner en envergure avec des innovations qui offrent de nouvelles perspectives à nos clients dans leur vie quotidienne.
28 juin 2017

Contexte

AXA a créé l’équipe Digital Partnerships en 2015. Sa culture de l’échec (rapide, pour réussir tout aussi vite !) lui permet de réaliser son objectif : développer la collaboration avec des acteurs disruptifs du secteur du numérique, afin de mieux répondre aux évolutions des besoins des consommateurs et aux nouvelles tendances technologiques.

Nos clients aspirent désormais à une interaction simple et transparente, plus juste, de meilleur rapport qualité-prix, et un parcours client « sans coutures », où les frontières entre les canaux disparaissent. Ces évolutions ont des conséquences profondes sur la chaîne de valeur de l’assurance. Dans ce contexte, les partenariats stratégiques redéfinissent notre façon traditionnelle d’appréhender l’innovation et la croissance. Ils permettent également d’accompagner les initiatives de transformation digitale d'AXA grâce au déploiement rapide de nouvelles activités et de nouveaux modes de distribution.

L'objectif de ces partenariats est donc de concevoir des solutions destinées, entre autres, aux adeptes de l'économie collaborative, de plateformes dédiées exclusivement au commerce en ligne, de réseaux sociaux, d'écosystèmes connectés et de l'« InsurTech », afin d'offrir de nouvelles possibilités aux clients dans leur vie quotidienne. Ces solutions sont sur-mesure, et peuvent être intégrées directement aux plateformes digitales. À titre d'exemple, nous avons conclu des partenariats avec Blablacar, Uber, Alibaba, Jumia, Kasko, Trov et Facebook Messenger.

Un raisonnement stratégique

AXA a bien conscience que ces nouveaux acteurs créent de nouveaux marchés. L'assurance, et la collaboration avec AXA en particulier, est un levier de croissance stratégique pour les acteurs du digital, leur permettant de construire vastes communautés. Ces communautés sont les marchés de demain, qui permettront à leur tour à AXA de conserver sa position de leader en développant de nouveaux produits et services, en diversifiant sa clientèle, en mettant au point des solutions de distribution alternatives et en renforçant notre culture et notre connaissance du digital.

Aujourd'hui, l'équipe se charge de tout sur les « marketplaces ». Elle s’occupe de la prospection, du montage des projet, de la négociation, de la mise en œuvre et du développement. L’exécution de ces partenariats est également moteur du changement en interne, en rassemblant peu à peu la communauté numérique autour de ces objectifs clefs et de la stratégie. Ainsi, aujourd’hui, tant au niveau international qu’au niveau local, AXA a développé une véritable expertise en matière de création de partenariats stratégiques, et est identifié comme un acteur légitime de l'économie numérique et collaborative.

Résultats concrets

AXA est devenu le partenaire de choix des principales plateformes du secteur de la mobilité. Le partenariat avec Blablacar a bénéficié à près de 45 millions de membres du réseau de covoiturage en leur offrant des solutions efficaces et personnalisées. Le partenariat avec Uber, en cours de déploiement, assurera une protection aux chauffeurs et passagers sur environ 100 millions de trajets en 2017. Par ailleurs, sur des marchés locaux, des plateformes leaders de leur secteur comme OuiCar en France ou SocialCar en Espagne choisissent elles aussi de travailler avec AXA. Nous développons également des partenariats avec Alibaba en Chine et en Europe, ainsi qu'avec Jumia en Afrique afin de créer des solutions de distribution alternatives en s’associant aux plateformes de commerce en ligne. Enfin, nous déployons actuellement Facebook Messenger pour renforcer le service client sur nos 10 principaux marchés.

Mots-clés: Digital