Le bonheur : un élixir antistress pour une meilleure santé

Aujourd'hui, c'est la Journée internationale du bonheur. Saviez-vous que le bien-être mental et la santé physique sont étroitement liés? Avec le soutien du Fonds AXA pour la Recherche, le D. Sarah Pressman enquête sur le pouvoir des émotions positives sur le stress afin de développer de meilleures solutions pour protéger le corps de ses effets et améliorer la santé. TOUTES LES ACTUALITÉS  |  Risques et Recherche
20 mars 2017

Toute personne qui a déjà pris des vacances vous l’affirmera : moins de stress fait du bien. Et cela fonctionne aussi dans l’autre sens : se sentir bien permet de réduire le stress et d’améliorer sa santé. « La plupart des gens ne se rendent pas compte que le stress a des effets physiologiques concrets, » annonce le docteur Sarah Pressman. Ceux-ci comprennent des maladies, leur gravité, et même notre capacité à leur survivre. « Heureusement, les émotions positives peuvent constituer de puissants boucliers face à ces impacts négatifs du stress, et c’est ce processus que nous cherchons à comprendre de façon plus claire. »

Personne n’a en effet jusqu’ici identifié quelles « bonnes » émotions spécifiques sont les plus utiles selon le contexte. Le docteur Pressman cherche donc à apporter une précision plus que nécessaire à la recherche, afin de comprendre les qualités protectrices du bonheur et de découvrir les mécanismes corporels responsables des effets qui en découlent.

Pour en savoir plus sur ses recherches

Mots-clés: Risques et Recherche