Biodiversité : les assureurs peuvent changer la donne

AXA rejoint l’initiativeAct4Nature menée par Entreprises pour l’Environnement (EpE) et reconnaît ainsi le rôle des assureurs et des investisseurs dans la protection, la restauration et la valorisation de la biodiversité. Dès 2018, le Groupe s’engage à travers un plan d’action concret utilisant les leviers économiques et politiques à sa disposition pour relever le défi le plus complexe de notre siècle. TOUTES LES ACTUALITÉS  |  Engagement
10 juil. 2018

Le défi de la biodiversité est sûrement le plus complexe de notre siècle, plus complexe encore que celui du changement climatique. En effet, la biodiversité regroupe l’ensemble des formes de vie sur Terre, de l’échelle micro à macro. Chaque espèce joue un « rôle » dans la protection des Hommes et de la Nature, dans notre alimentation ou encore dans notre santé, et ces rôles ont été qualifiés de services, c’est-à-dire d’actions bénéfiques fournies gracieusement par la Nature. Seulement, aujourd’hui, la rapidité de destruction des espèces est sans précédent : cette « sixième extinction de masse » met en danger ces rôles et menace notre intégrité physique.

L’initiative Act4Nature rassemble une soixantaine d’entreprises, principalement françaises, qui martèlent aujourd’hui le message suivant : la biodiversité est garante de la vie sur terre et, à ce titre, elle n’est pas négociable.

à lire aussi
AXA prend de nouvelles mesures contre le changement climatique
découvrir

Dans la droite lignée de ses forts engagements pour le climat, AXA est aujourd’hui le seul assureur à avoir rejoint l’initiative. Thomas Buberl, Directeur Général du groupe, a donc signé les 10 engagements collectifs et soumis des engagements individuels qui démarrent dès 2018. Ces engagements sont aujourd’hui rendus publics, lors d’une cérémonie officielle en présence d’une trentaine de grands patrons aux côtés de Nicolas Hulot, Ministre français de la Transition Ecologique et Solidaire.

Des services écosystémiques dont nous ne pouvons pas nous passer

Nous ne pouvons plus nous passer de certains des services fournis gracieusement par la nature parmi lesquels :

  • La protection de la nature et des hommes : rôle actif des récifs coralliens et des mangroves dans protection des zones côtières face aux ouragans et orages violents, la capture des émissions C02 ou encore la régulation des cycles de l’eau par les forêts qui réduisent les risques d’inondation.
  • Notre Alimentation : Un tiers de notre alimentation provient de la pollinisation des abeilles, celles-ci jouent donc un rôle primordial dans la qualité, la quantité et la biodiversité de notre alimentation, et donc dans notre régime alimentaire équilibré.
  • Notre Santé : plus de 50% de nos médicaments sont issus de plantes, animaux et autres champignons, et c’est bien l’observation de la biodiversité qui fait progresser la recherche biomédicale.

Mais plus nous dégradons la biodiversité, plus nous privons l’humanité de ces services. Selon les chercheurs, le rythme actuel de la disparition des espèces est de 100 à 1000 fois supérieur au taux naturel d’extinction. Ceci nous oblige, quand cela est possible, à remplacer les services fournis par le vivant. Mais, même lorsque nous avons le savoir nécessaire pour le faire, ces services nous reviennent souvent très chers, et n’ont pas nécessairement la même efficacité. A titre d’exemple, la pollinisation artificielle, estimée à 153 milliards d’euros, engendrerait des coûts (travail, technologie) beaucoup trop élevés pour être viable.

Nous avons un rôle à jouer

Comme nous l’avons fait pour le climat, en prenant des actions pionnières pour le secteur comme le désengagement du charbon AXA s’engage aujourd’hui dans un plan d’action sur la biodiversité́ à l’horizon 2020. Ce plan d'action se concentre sur trois types d’engagements :

  • Une analyse de notre exposition aux risques et aux opportunités liés aux différentes composantes de la biodiversité ;
  • La promotion de la biodiversité dans nos activités d’assurance et d’investissement, ainsi que dans l’affirmation de nos politiques d’exclusions ;
  • L’engagement de nos collaborateurs et l’optimisation de nos pratiques internes. 

AXA s’engage ainsi collectivement avec l’ensemble des membres signataires de Act4Nature pour empêcher la dégradation de la biodiversité car pour nous, assureur responsable, protéger la biodiversité c’est protéger l’humanité toute entière. 

Photo : Dr. Sophia Hansson, chercheur en géochimie sur la pollution de l’eau, financée par le Fonds AXA pour la Recherche
Mots-clés: Engagement