AXA, une philanthropie en action

AXA contribue à l’acquisition du Registre des comptes du Château d’Amboise. Qualifié de Trésor National par la ministre de la Culture et de la Communication en juin 2015, ce manuscrit sera acquis et restauré au profit des Archives Nationales. Plongez dans un lieu qui a marqué l’Histoire de France. TOUTES LES ACTUALITÉS  |  Engagement
14 avr. 2016

Un trésor à sauvegarder

Partiellement détruit après la Révolution française et sous le Premier Empire, le château d’Amboise est un trésor du patrimoine français. Son registre des comptes constitue l’unique trace manuscrite des premiers travaux engagés par Charles VIII, d’octobre 1495 à septembre 1496. Ses 300 feuillets de parchemin dressent un bilan comptable complet des recettes et des dépenses affectées par le roi à la construction de son château, réparties par grands corps de métiers.

Le Registre des comptes du château d’Amboise constitue donc une pièce historique à bien des égards : un objet d’exception qui se doit d’être restauré et conservé dans les meilleures conditions ; un témoignage historique fondamental répertoriant la nature et les coûts des matériaux utilisés pour la construction et la décoration du château, les noms et fonctions des 700 artisans ayant participé à l’édification de ce joyau de la Renaissance française, ainsi qu’un témoignage sur le poids économique de sa construction sur les finances du Royaume.

AXA a choisi de contribuer à l’acquisition de ce trésor avec un engagement à hauteur de 90 000 euros, pour lui permettre de rejoindre les Archives nationales et de bénéficier de la meilleure restauration possible, grâce à une souscription publique lancée, sous l’égide de la Fondation du patrimoine, par le Service interministériel des Archives de France et la Société des Amis des Archives de France. Nous sommes fiers de participer à ce projet de mécénat, partie intégrante de notre engament pour la conservation et la valorisation du patrimoine culturel, et prolongement naturel de notre métier d’assureur.

Une histoire hors du commun

Habité depuis l’Antiquité, le site d’Amboise a marqué l’Histoire de France. Il héberge en 503 la rencontre historique entre Clovis, roi des Francs, et Alaric, roi des Wisigoths. 500 ans plus tard, la forteresse médiévale d’Amboise est considérée comme la place la mieux protégée de tout l’Ouest de la France. En 1431, le propriétaire du Château, Louis d’Amboise, est condamné à mort pour un complot contre le favori du Roi Charles VII. Finalement gracié, il perdra tout de même son Château, confisqué au profit de la Couronne.

Il faudra attendre le sacre de Charles VIII en 1483 pour connaître le grand bâtisseur d’Amboise. Ce dernier a pour ambition de transformer l’ancienne place forte médiévale en un gigantesque palais gothique doté de deux tours cavalières exceptionnelles. Charles VIII n’aura malheureusement pas la chance de voir son projet achevé : il meurt en 1498 après avoir heurté de la tête le linteau d’une porte de son château.

Charles VIII « avait entrepris la construction du plus grand édifice que jamais roi depuis cent ans n'ait commencé, tant dans le château que dans la ville ; et l'on peut le voir en regardant les tours par lesquelles on monte à cheval [...] il avait réuni toutes les belles choses dont on lui faisait fête, en quelque pays qu'elles eussent été vues, fût-ce en France, en ltalie ou en Flandres ». Philippe de Commynes, Mémoires.

Les successeurs de Charles VIII, parmi lesquels Louis XII, François Ier et Henri II, continueront son œuvre pour faire d’Amboise un véritable palais de la Renaissance, résidence royale rassemblant les activités politiques, économiques et artistiques du royaume. Plusieurs personnalités du monde de l’art ont également marqué l’histoire de ce lieu : Léonard de Vinci y est enterré en 1519, et Jean de la Fontaine y séjourne en 1663.

Mots-clés: Engagement