John Young AXA XL

Assurer l’industrie du cinéma : Silence… on tourne !

Avec des revenus au box office mondial qui devraient atteindre 50 milliards de dollars en 2020, l’industrie cinématographique est un marché colossal. Et comme pour toute activité internationale, produire un film induit des risques complexes qui doivent être évalués, gérés et, dans la plupart des cas, transférés. Suite à la 91ème Cérémonie des Oscars, qui s'est tenue le 24 février à Los Angeles, focus sur un métier méconnu : l'assurance de l'industrie du cinéma. Concevoir l’assurance de demain
25 févr. 2019

Prenez par exemple le cas tristement célèbre de la réalisation chaotique d’Apocalypse Now, qui a subi tant de revers que le film a failli ne jamais voir le jour. Prévu pour durer 14 semaines, le tournage s’est étalé non seulement sur 33 semaines, mais l’équipe a aussi failli perdre son acteur principal Martin Sheen, victime d’une crise cardiaque. Pour aggraver les choses, un ouragan a dévasté le plateau de tournage aux Philippines, causant un million de dollars de dommages et entraînant de nouveaux retards de production. Au final, Apocalypse Now a coûté à la société de production 30 millions de dollars, soit près du double du budget initial de 17 millions de dollars.

Ainsi, sur un plateau, tout peut arriver. C’est pourquoi il est indispensable que les sociétés de production s’assurent pour protéger leur investissement contre toutes sortes de risques, allant des risques de blessure ou de scandale affectant la réputation des acteurs aux risques liés aux lieux de tournages comme les catastrophes naturelles. Assurer l’industrie du cinéma contribue à garantir la réalisation et la sortie des films, dans l’intérêt des acteurs et des équipes, des sociétés de production… et du public.

Pour en savoir plus sur cette activité et cet ensemble complexe de risques, nous avons rencontré John Young, Directeur de la souscription, Médias et Divertissement chez AXA XL.

Quel type d’assurance offrez-vous à l’industrie du film ?

Nous proposons une couverture aux producteurs de films, de séries télévisées, de vidéoclips et de publicités à gros budget. Nous assurons les équipements techniques, notamment les lumières, les caméras, les décors ou les costumes. Nous proposons également des couvertures responsabilité civile et responsabilité de l’employeur tout au long de la production et couvrons les dépenses supplémentaires résultant d’un retard dans la production : par exemple, nous indemnisons l’assuré si un acteur ou une actrice vedette est malade ou se blesse, ou si une partie du décor est endommagé et doit être reconstruit.

Comment évaluez-vous le profil de risque de la production d’un film ?

Lorsque nous envisageons d’assurer un film, nous examinons toutes sortes de choses : le budget, le calendrier de tournage, mais aussi le scénario et la distribution. Nous considérons les lieux de tournage et la logistique associée à la réalisation du film, ainsi que les risques qui leur sont propres. Nous analysons le scénario pour comprendre les plans de production pour les cascades, les conditions de tournage spéciales et les effets spéciaux.

Il est important de comprendre les risques encourus par les acteurs, ce qui nécessite d’étudier leurs dossiers médicaux et d’accéder au calendrier de tournage. Nous pouvons également examiner la façon dont l’équipe est utilisée, si l’équipe a déjà travaillé ensemble ou non, etc. Une bonne connaissance du secteur est indispensable.

Et bien sûr, la technologie évolue, ce qui affecte également les types de risques que nous examinons. Par exemple, les drones sont désormais utilisés dans de nombreux films, ce qui peut également avoir une incidence sur le profil de risque.

Disposez-vous d’assurances spécifiques pour ce secteur ?

Nous proposons une large gamme de garanties optionnelles, parmi lesquelles une « Indemnité disgrâce ». Cela couvre un incident dans lequel une star, ou toute personne qui joue un rôle essentiel dans la production d’un film, est impliquée dans un incident qui pourrait sérieusement nuire à sa réputation et à la viabilité du film. Cette police est déclenchée par un élément spécifique : ainsi, l’indemnité disgrâce sera déclenchée dès lors qu’un acte criminel est signalé aux autorités.

Et nous n’offrons pas seulement une couverture aux humains. Nous proposons également une assurance pour les animaux intervenant sur un tournage.