Alessandro Vanoni Responsable Communication, Contenus et Engagement, AXA Italie

Angels for women : aider les femmes entrepreneures à obtenir le financement qu’elles méritent

AXA et Impact Hub Milano se sont associés pour lancer Angels for Women, un réseau innovant de femmes « Business Angels » unies pour soutenir des start-ups italiennes dirigées par des femmes et au service des femmes. Concevoir l’assurance de demain
10 avr. 2019

Les meilleurs hommes d’affaires seraient-ils… des femmes ? Plusieurs études récentes contredisent un certain nombre de stéréotypes de genre parmi les plus tenaces, notamment sur les meilleurs investisseurs et entrepreneurs. Ainsi, Fidelity Investments a constaté que le rendement des femmes investisseuses était 0,4 % supérieur à celui de leurs homologues masculins. Une étude réalisée par le Boston Consulting Group a par ailleurs montré que les start-ups créées ou cofondées par des femmes avaient généré sur une période de cinq ans un chiffre d’affaires cumulé de 10 % supérieur à celui de celles créées par des hommes. First Round Capital a pour sa part constaté que les équipes fondatrices comprenant au moins une femme surpassaient de 63 % les équipes entièrement masculines.

Quand les femmes dirigent : un gage de réussite

Quels sont les facteurs expliquant cette meilleure performance des femmes ? Pour Elena Shneiwer, directrice Responsabilité d’Entreprise, Leadership d’Opinion et Affaires Publiques chez AXA Italia et chargée du projet de mécénat Angels for Women, les femmes surpassent les hommes car elles sont plus sensibles au risque – sans toutefois faire preuve d’aversion au risque – et plus résilientes. Comme modèle de réussite féminine, Elena Shneiwer mentionne volontiers Coco Chanel : « Cette femme exceptionnelle a fait preuve de la résilience nécessaire pour réussir dans une culture dominée par les hommes, cette même résilience dont les femmes entrepreneures font preuve aujourd’hui, plusieurs générations plus tard. »

Les femmes reçoivent deux fois moins de capital d’investissement que les hommes

Malgré leurs meilleurs résultats, les femmes sont loin de bénéficier des mêmes opportunités de financement que les hommes. Dans son étude, le Boston Consulting Group a révélé que les start-ups fondées par des femmes recevaient en moyenne moins de la moitié du capital d’investissement accordé aux entrepreneurs de sexe masculin. Cela s’explique peut-être par le fait que la grande majorité des investisseurs providentiels sont des hommes. Elena Shneiwer identifie un autre obstacle à la parité entre les créateurs de start-up hommes et femmes : « En Italie en particulier, nous manquons de services permettant aux femmes d’avoir une vie de famille tout en étant entrepreneures et de réussir à équilibrer vie professionnelle et vie privée ».

Écart d’investissement entre hommes et femmes : une occasion manquée

D’un point de vue économique, il est pourtant logique de miser sur les initiatives, start-ups et entreprises dirigées par des femmes, car leurs meilleures performances se traduisent par des rendements plus élevés. Comme l’a souligné le Harvard Business Review, les femmes font plus avec moins, créant des recettes 20 % supérieures à partir d’investissement moitié moins élevés. Investir dans les femmes n’est pas seulement un choix socialement responsable, cela s’avère aussi très rentable. C’est pourquoi les femmes investisseuses et entrepreneures représentent une occasion ratée en termes de marché.

10%
Les start-ups créées par des femmes génèrent +10%
de revenus que celles créées par des hommes
63%
Les startups comptant parmi leurs fondateurs au moins une femme
surclassent les équipes entièrement masculines à hauteur de + 63 %

Angels for Women : un réseau pour combler le retard d’investissement

Angels for Women a été créé pour remédier à ce déséquilibre en matière d’investissements. Fondé par AXA, son principal bailleur, et soutenu par Impact Hub Milano, Angels for Women développe un réseau visant à rapprocher et autonomiser les femmes investisseuses et entrepreneures en Italie. Les femmes qui investissent dans le réseau sont issues d’horizons professionnels et d’industries très divers, du secteur technologique à l’investissement de capital risque. Outre la mise en réseau, l’organisation d’événements spéciaux, la recherche de talents et le soutien à chaque étape du processus d’investissement, les investisseuses providentielles peuvent également accéder aux travaux de recherche, analyses et formations proposées par l’Académie A4W, ainsi qu’au réseau WE Can, communauté créée par AXA offrant aux femmes entrepreneures une connaissance précise des marchés, tout en étant source d’inspiration pour leur développement personnel et en favorisant le développement de réseaux.

Côté entrepreneurs, Angels for Women finance des start-ups dirigées par des femmes ou qui s’occupent de problèmes concernant les femmes. « Les start-ups doivent soit avoir une femme au poste de direction, soit offrir des services destinés aux femmes », précise Elena Shneiwer. Les start-ups éligibles doivent par ailleurs démontrer que leur gouvernance est assurée par des femmes, qu’elles disposent d’une équipe de direction compétente expérimentée dans leur domaine, et que leur business model est évolutif et présente un bon potentiel de croissance. 

Des priorités en phase avec les principaux enjeux d’aujourd’hui

En accord avec les défis importants pour AXA, le processus de sélection d’Angels for Women cherche « à s’engager auprès des PME dirigées par des femmes et à autonomiser les femmes dans la société, à la fois en tant qu’investisseuses et qu’innovatrices », explique Elena Shneiwer. Pour recevoir un financement, les start-ups doivent démontrer qu’elles disposent d’une équipe de direction compétente expérimentée dans leur domaine, d’un business model évolutif et d’une stratégie de sortie dans un délai de cinq à sept ans. En outre, Angels for Women met particulièrement l’accent sur les projets consacrés aux priorités les plus urgentes en matière de RSE aujourd’hui, notamment le changement climatique, l’économie circulaire et la biodiversité.

Par exemple, la start-up Orange Fibre, actuellement à l’étude, illustre particulièrement toutes ces priorités. Après avoir étudié les textiles, les matériaux et les nouvelles technologies de la mode à AFOL Moda-Milan, sa directrice générale, Adriana Santanocito, a fondé Orange Fibre en respectant les principes de l’économie circulaire. Alliant l’innovation créative, la conception durable et l’excellence italienne traditionnelle, la société réutilise les sous-produits de jus d’agrumes pour produire des vêtements et des tissus durables. Orange Fibre a récemment lancé sa première collaboration avec la marque italienne Salvatore Ferragamo.

Premiers résultats : un réseau en expansion attirant de plus en plus de start-ups et investisseurs

Initié il y a trois mois avec seulement dix fondatrices autour de la table, Angels for Women compte aujourd’hui près de 40 investisseuses et 20 incubateurs, ainsi que plusieurs réseaux de partenaires associés à cette initiative. L’élargissement du réseau d’investisseurs providentiels a également renforcé son attrait auprès des start-ups. Elena Shneiwer explique ce pas en avant considérable : « Lorsque nous avons commencé, il nous était difficile d’entrer en contact avec de nouvelles start-ups. Mais maintenant que nous avons grandi, 50 start-ups se sont inscrites ne serait-ce qu’au cours des deux premières semaines du programme. » 

Et le développement du réseau ne s’arrêtera pas là : plusieurs grands partenariats se dessinent à l’horizon, notamment avec l’Initiative européenne sur les fonds de capital-risque, qui devrait s’étendre à l’échelle mondiale plus tard cette année. « Notre prochaine étape consiste à faire connaître le réseau à plus grande échelle et à réaliser notre premier investissement », explique Elena Shneiwer. La première décision d’investissement du réseau devrait être annoncée au cours de l’année prochaine. En attendant, Angels for Women prévoit également de doubler le nombre de ses bureaux dans les six prochains mois. Les femmes investisseuses et créatrices de start-ups ont désormais une nouvelle maison sous le soleil italien !