Réseau, outils et périmètre du reporting environnemental

Le Groupe anime un réseau de managers et de collaborateurs dédiés « environnement » localement, au sein des filiales. AXA accompagne ces responsables dans l'analyse des indicateurs, l'identification des objectifs de performance et le partage des bonnes pratiques.

Pour rationaliser le processus, le Groupe AXA a développé un outil de reporting interne qui centralise la collecte, la consolidation et l'analyse des données environnementales locales. Seuls les sites comptant plus de 50 ETP ont été inclus dans le périmètre de reporting (les data centers comportant moins de 50 ETP sont cependant inclus), qui représente 42 pays sur cinq continents depuis 2014.

Depuis 2011, afin d'améliorer la qualité des données, les Directeurs Financiers des entités locales ont été intégrés au processus de validation des données environnementales.

De plus, une enquête transport annuelle, déployée dans 41 pays et dans 22 langues en 2017, permet d'estimer les quantités de CO2 émises par les trajets domicile-bureau des collaborateurs et permet également de sensibiliser les employés à des modes de transport alternatifs. Afin d'augmenter la portée éducative de l'enquête, une page de résultats personnalisée a été ajoutée, permettant de comparer les émissions de CO2 du collaborateur aux émissions moyennes de son site, de son entité et du Groupe. Cette étude est accompagnée de conseils environnementaux. En plus de sensibiliser les collaborateurs aux enjeux climatiques, cette enquête permet de compléter l'estimation des rejets de CO2 du Groupe en détaillant l'importance des trajets domicile-travail dans l'ensemble des émissions.

Certification et audit

PricewaterhouseCoopers Audit, l'un des Commissaires aux comptes d'AXA SA, a contrôlé le processus de reporting environnemental (Protocole Environnemental, outil de reporting, organisation), ainsi que les données et processus de collecte de dix entités européennes, asiatiques et d'Amérique significatifs. Les conclusions de ces contrôles figurent dans le Rapport d'Activité et de Responsabilité d'Entreprise. En 2017, 61 sites dotés d'une forme de certification environnementale ont été recensés.

Réduction de l'impact environnemental du Groupe AXA

Les indicateurs de performance environmentale (et sociale) du Groupe figurent dans le Rapport Intégré ainsi que dans le Rapport Annuel (« Document de Référence »).

Énergie

Consommation d'énergie

La consommation d’énergie fossile est une source essentielle de CO2 dans le monde. Afin de réduire nos émissions de CO2 issues de la consommation d’énergie (« Scopes 1 et 2 »), AXA s’appuie sur des mesures d’efficacité énergétique, sensibilise les salariés à l’environnement et, si possible, achète de l’électricité à partir de sources d’énergie renouvelables.

La consommation d’énergie d’AXA est composée de l’énergie totale consommée par nos sites opérationnels et nos data centers. Cela inclut la consommation d’énergie sur site pour le chauffage et la climatisation et l’achat d’électricité pour nos bâtiments. Le mix énergétique du Groupe AXA est constitué de 73 % d’électricité, 15 % de gaz naturel, 8 % de vapeur urbaine, et 4 % d’eau glacée. Pour réduire notre consommation d’énergie et atteindre notre objectif environnemental 2020, nous nous appuyons sur des mesures d’efficacité énergétique, la sensibilisation des collaborateurs à la conservation de l’énergie et, si possible, nous louons ou achetons des bâtiments ayant une certification environnementale. En 2017, ces mesures ont entraîné une diminution de 10 % de la consommation totale d’énergie par rapport à 2016 et de 21 % par rapport à 2012.

Outre ces mesures, en rejoignant l’initiative « RE100 » (Renewable Energy 100 %) en 2017, AXA s’est lancé un nouvel objectif : acheter 100 % de son électricité d’origine renouvelable d’ici 2025, avec un objectif intermédiaire de 70 % d’ici 2020. Cet objectif couvre à la fois les sites opérationnels d’AXA et ses data centers. En 2017, 115 sites ont acheté de l’électricité à partir de sources d’énergies renouvelables.

Les entités locales d’AXA ont pris diverses mesures pour réduire leur empreinte énergétique, telles que :

  • AXA Technology Services a poursuivi son programme Green IT basé sur l’actualisation des serveurs et des PC, la consolidation et la virtualisation des data centers, et la gestion de l’énergie. Par exemple, la consommation totale d’AXA Technology Services a diminué de 13,4 % par rapport à 2016, ce qui représente une réduction nette de 7,5 GWh. La consommation d’énergie dans les data centers a diminué de 9,7 % pour atteindre 39,3 GWh en 2017, ce qui représente une réduction nette de 4,2 GWh ;
  • AXA UK a installé des panneaux solaires sur ses bâtiments. L’entité utilise l’électricité générée par ces panneaux et, dans certains cas, la revend au réseau électrique.

Émissions de CO2

Transport, papier et énergie

Les émissions de CO2 sont un facteur clé de changement climatique ; les entreprises ont un rôle à jouer dans la réduction de ces émissions. Outre les objectifs et les initiatives décrites ci-dessus, AXA s’est également engagé à adopter des Science-Based Targets (www.sciencebasedtargets.org) pour réduire ses émissions de CO2. Les objectifs adoptés sont ainsi considérés en ligne avec le niveau de « décarbonisation » nécessaire pour contenir l’augmentation de la température globale en dessous de 2 degrés Celsius, tel que proposé par le Groupe d’experts intergouvernemental sur le changement climatique scientifique (GIEC).

Le Groupe mesure ses émissions de CO2 via les « Scopes » du protocole de gaz à effet de serre (Greenhouse Gas Protocol, voir ci-dessous). Les émissions globales de CO2 d’AXA par ETP liées à l’énergie, au papier et aux voyages d’affaires (aérien, ferroviaire et automobile) ont diminué de 11 % entre 2017 et 2016 et 28 % entre 2017 et 2012. 46 % des émissions de CO2 du Groupe sont liées à la consommation d’énergie, 32 % aux voyages d’affaires (aérien et ferroviaire), 16 % à la flotte de véhicules AXA et 6 % au papier.

Eau

Consommation d'eau

La pénurie d’eau est une préoccupation mondiale. La gestion prudente de l’eau peut donc jouer un rôle important dans l’utilisation durable de cette ressource. La consommation d’eau par ETP a diminué de 8 % en 2017. Au fil des ans, les entités d’AXA ont atteint un meilleur niveau de maturité de la gestion et de la qualité de reporting concernant l’eau. Les initiatives récentes incluent l’installation de capteurs d’eau chez AXA France et des initiatives d’économie d’eau chez AXA Switzerland.

Papier

Consommation de papier

L’utilisation de papier par AXA se limite aux activités de bureau, de marketing et de distribution. La consommation de papier de bureau par collaborateur a diminué de 13 % entre 2016 et 2017. Diverses entités ont mis en place une politique papier réduisant le nombre d’imprimantes et utilisant un système de badgeage. En 2017, la consommation de papier lié au marketing et à la distribution a diminué de 29 % (par client) par rapport à 2016, en partie grâce à une mesure plus précise. AXA s’efforce également d’augmenter le volume de papier issu de filières durables. En 2017, 58 % du papier de bureau et 51 % du papier de marketing et de distribution utilisés étaient issus de sources recyclées. Le Groupe exige l’achat de papier de bureau respectueux de l’environnement.

Déchets

Gestion des déchets et économie circulaire

En ligne avec les principes de l’économie circulaire et d’analyse du cycle de vie des produits, les notions de recyclage et de réutilisation sont appliquées afin de mieux gérer nos déchets chaque fois que cela est possible. Même si AXA n’a fixé aucun objectif quantitatif sur la gestion de ses déchets, les entités locales sont encouragées à améliorer leur tri sur site et à mettre en place des initiatives volontaires pour réduire les déchets et promouvoir le recyclage. AXA surveille le gaspillage à travers trois indicateurs principaux : déchets non triés, papier trié pour le recyclage et toners d’imprimante pour le recyclage.

En 2017, 29 % du papier total consommé (bureaux, marketing et distribution) a été trié pour recyclage par AXA. AXA n’a aucun contrôle sur la fin de vie de son papier de marketing et de distribution destiné à ses clients. 55 % des cartouches d’encre et des toners ont été recyclés. AXA Technology Services, pour laquelle les déchets électroniques sont particulièrement importants s’efforce d’assurer le respect de la directive relative aux déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE). Les déchets non triés ont diminué de 9 % par rapport à 2016. Ceci est principalement dû à de meilleurs processus de mesure des déchets dans les entités locales. 73 cantines dans le Groupe collectent et recyclent les déchets organiques de leurs restaurants.

En savoir plus